Essai de l’Audi A4 B8 – 06/08/2016

Audi A4 B8 phase 1
Audi A4 « B8 » phase 1

En 2012 j’ai eu l’occasion de faire l’essai de 2 modèles d’Audi A4 B8 et voici un compte rendu de mes impressions.

Modèles :
A4 Avant S-Line TDI 143 restylée (boite manuelle, GPS Plus, …)
A4 berline Ambiente TDI 120 (boite manuelle, clim auto monozone)

Durée et conditions de l’essai :
L’Avant a été essayée avec un commercial Audi sur un trajet composé pour moitié de petites routes à 50% et de ville (tendance village donc avec rues étroites et escarpées)
La berline a été essayée sur un trajet 40% grande ville et 60% voie rapide, avec un détour par un passage dont la route était en relativement mauvais état dans le but de tester les suspensions

Vie à bord :
La 1ère impression est celle d’un habitacle où rien ne dépasse, tout est très bien assemblé et respire la qualité. Le style est plaisant, surtout les compteurs rétroéclairés très lisibles et agréables à lire (les 2 possédaient l’ordinateur de bord couleur au centre). Bien évidemment la S-Line, mieux équipée, remporte la palme de la présentation mais l’Ambiente possède déjà tout le nécessaire. Concernant la qualité des matériaux je suis resté sur ma faim car je m’attendais à mieux de la part d’Audi : on trouve trop de plastiques durs (côtés bas de la planche de bord, couvercle de la boite à gants, dos des sièges avant). La E91 est meilleure à ce jeu n’en déplaise aux Audistes ;o). Mais la F30 s’en rapproche … Ceci dit l’ensemble est plus que correct et la qualité perçue est excellente. J’ai trouvé le coffre de la berline d’un bon volume (le meilleure de la catégorie je crois) et l’ouverture assistée très pratique. Là le break est bien évidemment à son avantage malgré une longueur et un empattement identique. Par contre carton rouge concernant le GPS Plus qui ne propose qu’une vue de haut de la carte. Pour une vue isométrique comme sur un vulgaire GPS nomade, il faut passer par le GSP Advanced (que je n’ai pas eu l’occasion de voir) au tarif élitiste. BMW marque également un point à ce niveau (GPS Business proposant la vue isométrique et GPS Professional cher dans l’absolu mais meilleur marché).

A la conduite :
Un point m’intéressait plus particulièrement sur l’A4, à savoir son comportement routier. Venant d’une propulsion réputée pour son châssis (moins pour son confort, qui est à ce sujet ferme mais jamais inconfortable) j’attendais la berline d’Audi au tournant. Force est de reconnaître que sans atteindre l’agilité de ma E91 elle est efficace et très facile à mener. La S-Line était plus joueuse que l’Ambiente (châssis sport + moteur supérieur) mais on ressent tout de même quelques légères percussions absentes de la E91. Le confort est très correct, peut-être légèrement meilleur que sur E91, et est supérieur sur la berline avec châssis classique. Pour résumer la E91 offre à mon sens un meilleur compromis confort/tenue de route mais la réputation des A4 trépidantes en châssis normal et trop ferme en châssis sport est de mon point de vue à oublier ! Je serais curieux d’essayer une version avec amortissement piloté qui doit pouvoir concilier le meilleur des 2 mondes et à la demande. Je m’accorde par contre sur 2 choses : l’insonorisation est excellente surtout sur la S-Line (TDI 143ch), tous les types de bruits sont très bien filtrés, et les TDI sont très performants et souples même sur le 120 ch qui m’a surpris de part son entrain pour sa « modeste » puissance. Le 143 ch est encore meilleur et apparemment plus silencieux. Le 177 ch n’est absolument pas nécessaire à contrario d’une Série 3 où le 18d manque de tonus.

Conclusion :
L’Audi A4 m’a relativement déçu par sa finition car je m’attendais au summum de la catégorie après un tel encencemment de la part de la presse, alors qu’elle est tout à fait correcte mais en rien délirante. A l’inverse j’ai été très agréablement surpris (séduit ?) par con confort (sièges, suspensions et silence), son ambiance à bord (même si il commence à dater un peu) et par la pêche de ses moteurs. Il lui manque cependant encore un effort pour se hisser au niveau du compromis performance/comportement/confo​rt offert par les nouvelles BMW.

Cet article vous a plu ?

Alors abonnez-vous gratuitement à la newsletter et soyez averti de la parution des prochains articles !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages