Retour d’expérience sur l’Audi A4 B8 Avant Ambition Luxe Multitronic TDI 143

Audi A4 Avant
Audi A4 Avant « B8 » Ambition Luxe

En Aout 2012 nous signions pour une Audi A4 Avant suite à l’essai effectué quelques jours auparavant. Elle remplaçait une BMW Serie 3 Touring. Quelques semaines après la livraison je faisais un 1er état des lieux sur mes impressions en la comparant avec mon ex Serie 3, qui me servait de maitre-étalon .

Il s’agissait donc d’une A4 Avant Ambition Luxe blanc « Ibis », TDI 143, boite Multitronic, avec quelques options :

    • sièges sport cuir/alcantara gris anthracite et chauffant à l’avant,
    • pavillon et montants gris,
    • Audi Drive Select avec suspensions pilotées,
    • hayon électrique,
    • rétroviseurs extérieurs électrochromes

Vie à bord :

Comme je l’écrivais lors de mon essai, le style est plaisant et moderne. En revanche je maintiens que la finition et notamment les matériaux est pour moi en deçà de mon ex-E91 : davantage de plastiques durs au grain digne d’une 206 (coques des assises de sièges, bacs de portières), moquette plus fine, quelques joints extérieurs en moins (ex:joints de protection de charnières inexistants), traitement du coffre plus bas de gamme, tôle apparente lorsque l’on bascule les sièges arrière, etc. De plus la finition dans le détail apparaît plus légère que prévu : j’ai remarqué que le plastique recouvrant le tunnel de transmission est peu épais et se soulève très facilement côté conducteur, ainsi que quelques défauts d’assemblages comme au niveau de la jonction aérateurs centraux-lecteur de cartes SD. J’ai également depuis la livraison un léger grésillement semblant provenir du plastique entourant les compteurs, ainsi qu’un claquement des joints de vitres lorsque le temps est humide (à surveiller). Le volant est finalement très agréable au toucher malgré sa jante moins épaisse et rembourrée que sur la E91. Le cuir et l’Alcantara des sièges sont de bonne facture. Autre chose appréciable : le revêtement en tissu des montants court jusqu’au hayon, là où il s’arrêtait aux montants B sur la BMW. Pour clore ce chapitre finition, je persiste et signe : la finition est relativement décevante pour le prix payé. Malheureusement cela semble être une tendance générale qui est d’actualité chez la majorité des constructeurs. Pour s’en convaincre, comparez une BMW E90 et une F30… on ne peut que regretter cet état de fait qui ne sert que la marge des constructeurs et pas notre porte-feuille ! Ce qui rejoint cette phrase lue sur un forum A4 B8 : « le Premium n’est plus du haut-de-gamme ».

Notes finition :

A4 : 7/10
BMW E91 : 8.5/10
(pour information : BMW F30 : 7/10)

Ergonomie

Concernant l’ergonomie, je la trouve assez médiocre. On sent qu’Audi a voulu éviter la multiplication des boutons grâce au MMI mais cela dessert l’A4. Mon plus gros reproche provient des commandes de clim. Le réglage de l’intensité et surtout des sorties est trop complexe (j’entends par là en terme du nombre d’actions à accomplir) : on doit presser le bon bouton perdu au bas de la console, puis tourner la molette pour sélectionner le bon réglage qui apparait sur l’écran du MMI ainsi que sur le cadran du bloc de clim. C’est totalement absurde. Sur la E91 ? 6 boutons : 2 pour l’intensité du flux, 3 autres pour la sélection des sorties (combinables). Le tout sans surcharger à outrance le bloc de clim. Et surtout sans quitter la route des yeux !!! Idem pour l’ordinateur de bord, au demeurant très esthétique mais avec trop de sous-menus. La gestion de la musique depuis l’écran entre les compteurs est quasi inutilisable (ex : écran pas assez large pour afficher le titre complet), la partie main-libres manque d’un bouton pour décrocher/raccrocher sur le volant (on doit passer par le menu de l’ODB ou du MMI), et les informations de l’ordinateur de voyage auraient gagné à être regroupées sur un même écran. En revanche l’ODB est assez complet et la remise à 0 automatique est bien vue.
Je trouve également que l’on doit trop quitter la routes des yeux pour agir sur les commandes de la console (je verrai si cela change avec l’habitude, je ne l’ai que depuis 3 semaines  😉 ), de plus le groupe « molette » est mal placé. Un groupe plus compact et excentré sur la droite serait plus accessible. Là aussi je réserve mon avis pour le long terme.
Dernier point et qui rejoint les autres, le manque de raccourcis. Par exemple la E91 dispose de 8 touches programmables (fonction, favori de navigation, etc) en plus des touches entourant la molette de l’iDrive sur les derniers modèles. BMW avait appris des erreurs de la 1ère Serie 7 et ajouté ces quelques boutons au final très pratiques. J’ai l’impression que Audi n’a pas encore intégré que des raccourcis intelligemment répartis améliorent grandement l’autonomie. Laisser la gestion au MMI est une bonne idée, mais en pratique c’est une faiblesse. Je ne sais pas si c’est le cas sur les autres modèles de la marque. Ma dernière critique sur l’ergonomie concerne les rétroviseurs dont le rabat n’est pas intuitif (comme sur d’autres marques, on doit trouner la molette vers le bas, un bouton est plus pratique) et semble mal fonctionner sur la mienne (je vais voir aves le SAV). Critiques mis à part le MMI est très beau, le GPS plus efficace que sur la E91 à 1ère vue et fait plus moderne. Le réglage des sièges électriques est très simple malgré l’absence de la fonction mémoire, les sièges manquent un peu de maintien latéral mais le réglage lombaire est bien mieux étudié que sur E91 et descend plus bas dans le dos. Partie coffre : rien à dire sur le hayon électrique qui est très agréable au quotidien, le fait de pouvoir relever le cache-bagage d’une pichenette est une idée géniale, quoique j’aurais aimé avoir la possibilité de pouvoir la relever automatiquement à l’ouverture du hayon comme sur E91. Par contre le coffre manque de rangements et de crochets…

Notes ergonomie:

A4 : 4.5/10
BMW E91 : 9/10

Cet article vous a plu ?

Alors abonnez-vous gratuitement à la newsletter et soyez averti de la parution des prochains articles !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Partages